Le romarin pour faire fuir les mauvais esprits ?

Dans nos plats pour relever le goût ou en finition pour une touche de décoration, les herbes aromatiques nous permettent de créer et d'imaginer les recettes les plus gouteuses ! Elles existent depuis des siècles et nous ne sommes pas les premiers à en avoir compris les atouts. En revanche, l'utilisation par les civilisations antérieures était tout autre que celle que nous en faisons aujourd'hui.


Prenons l'aneth. La consommation est apparue en asie mineure et était consommée par les égyptiens et les romains. En effet, les égyptiens utilisaient l'aneth pour guérir les maux de tête tandis que les romains la consommaient sous forme d'infusion comme un remède contre l'alcoolisme.

Le basilic lui, servait aux égyptiens pour concevoir des couronnes un peu particulières puisqu'elles étaient destinées à décorer les chambres funéraires des pyramides. Les grecs et les romains considéraient également le romarin comme un porte-bonheur qui avait comme vertus de faire fuir et d'éloigner les mauvais esprits. Enfin, le persil possédait, pour les grecs anciens et les romains, des vertus curatives et servait aussi à l'assaisonnement. Cette herbe avait comme avantage d'être aphrodisiaque et servait à la confection d'élixirs d'amour pour soigner l'impuissance ...


Alors, ne négligez plus ces herbes car elles pourront peut être vous surprendre !



Capture d’écran 2019-10-14 à 12.24.14-01